Utiliser un implant cochléaire

Réponses aux questions les plus fréquentes en ce qui concerne la vie au quotidien avec un implant cochléaire.

  • Dois-je limiter mes activités sportives ? Qu’en est-il de la plongée sous-marine et de la natation ?

    Vous ne devez pas limiter vos activités sportives. Dans le cas de la natation, vous devrez simplement retirer le composant externe pour nager, comme vous le feriez si vous portiez une prothèse auditive. La partie interne de l’implant cochléaire n’est pas en contact avec l’eau. Si vous pratiquez des sports de contact, portez un casque afin de protéger votre équipement. La boxe et autres sports agressifs ne sont pas recommandés. En ce qui concerne la plongée sous-marine, l’implant interne est validé pour résister à une pression de 25 mètres de profondeur sous la surface de l’eau. Nous vous recommandons cependant de vous renseigner auprès de votre chirurgien ou de votre régleur avant de faire de la plongée sous-marine. Ils vous indiqueront peut-être d’autres conditions médicales à prendre en considération.

  • Quelle est la durée d’autonomie des batteries du processeur ?

    Les piles d'un processeur en contour d’oreille durent généralement plusieurs jours et les batteries rechargeables utilisées pour le processeur en boîtier ont habituellement une autonomie d’une journée. En règle générale, votre processeur est plus sollicité dans les environnements bruyants et sa consommation d’énergie est alors plus importante.

  • Quel type d’alimentation peut-on utiliser avec les processeurs ?

    Les processeurs en contour d’oreille utilisent une petite pile très puissante de type zinc-air similaire à celles utilisées dans les prothèses auditives. Les processeurs en boîtier utilisent normalement des batteries rechargeables ou des piles AA ou AAA (selon les modèles). Votre équipe d’implantation Cochlear™ pourra vous indiquer le type de batteries qui convient le mieux à votre processeur.

  • Qu’est-ce qu’un « microlink » ?

    Un « Microlink » est un système (FM) d’assistance radio à l’attention des porteurs de prothèses auditives et d’implants cochléaires. Le récepteur microlink sophistiqué est directement fixé au processeur et améliore la compréhension du langage, particulièrement dans les situations d’écoute difficiles. Le petit récepteur est compatible avec la gamme d’émetteurs Phonak ainsi qu’avec ceux d’autres fabricants. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site internet Phonak. Les enfants qui souhaitent profiter de la technologie microlink peuvent obtenir des aides de financement auprès des institutions scolaires locales. Les adultes pourront s’adresser à diverses associations caritatives et professionnelles.

  • Un porteur d’implant cochléaire peut-il être soumis en toute sécurité à un examen IRM ?

    Le champ magnétique d’une IRM exerce une force sur tous les matériaux magnétiques situés à proximité. Cela peut poser un problème pour les porteurs de certains implants cochléaires, en particulier lorsqu’ils sont équipés d’un aimant fixe.

    Si vous êtes porteur d’un implant cochléaire de la série Nucleus ® 24, vous pouvez passer un examen IRM dans les conditions suivantes :

    • jusqu’à 1,5 Tesla en laissant l’aimant en place pendant l’examen.4
    • de 1,5 à 3 Tesla en retirant temporairement l’aimant lors d’une simple intervention ambulatoire.

    Cochlear est le seul fabricant qui peut vous garantir un tel niveau de sécurité en ce qui concerne les IRM. Au-delà de 0,2 T et jusqu’à 1,5 T, un bandage compressif est appliqué sur la tête.

  • Puis-je passer une radiographie dentaire ?

    Oui, les porteurs d’implant peuvent passer des radiographies dentaires.

  • Dois-je éviter les jouets magnétiques ou les surfaces magnétiques ?

    Vous pouvez utiliser ces produits en toute sécurité, car leur force magnétique est faible.

  • Comment puis-je profiter d’une écoute de la musique optimale ?

    Quels que soient vos goûts, écouter de la musique fait toujours partie des plaisirs de la vie. Si certains porteurs d’implants peuvent l’apprécier rapidement, d’autres ont besoin d’un peu plus de temps.

    Il est important de garder à l’esprit que les implants cochléaires sont conçus à l’origine pour faciliter la perception du langage. Le langage et la musique présentent de nombreuses similarités en termes d’acoustique, mais également un certain nombre de différences importantes. Différents facteurs sont susceptibles d’influencer votre capacité à apprécier la musique, tels que votre constitution biologique personnelle, le type de musique que vous écoutez, les conditions d’écoute et même votre propre motivation. Avec un peu de pratique, vous développerez les facultés nécessaires pour écouter de la musique. L’important est de rester réaliste en ce qui concerne vos attentes. Il se peut que la musique ne sonne pas tout à fait comme avant votre perte auditive, mais grâce à une approche adéquate, de nombreux porteurs retrouvent le plaisir d’écouter la musique qu’ils aiment. Avec un peu de pratique, vous apprécierez pleinement la musique. Les conseils suivants vous aideront à développer de nouvelles facultés d’écoute musicale.

    • Choisissez avec soin l’environnement d’écoute

    La musique rendra mieux dans une pièce calme et sans effet d’écho. Certains porteurs utilisent des écouteurs ou une connexion directe vers le processeur, d’autres préfèrent les haut-parleurs. Faites des essais et utilisez un matériel de bonne qualité.

    • Sélectionnez votre musique avec soin

    Vous rencontrerez peut-être moins de difficultés avec des musiques que vous écoutiez déjà avant votre perte auditive.
    Commencez par des pièces musicales jouées avec peu d’instruments, tels que des solos ou des petits ensembles plutôt que par de la musique interprétée par de grands orchestres. Les chansons qui répètent souvent le même thème musical ou les mêmes paroles sont peut-être plus faciles d’accès dans un premier temps. Certains porteurs assurent que la musique destinée aux enfants constitue un bon exercice pratique pour les adultes également !
     

    • Adoptez une attitude stratégique et réaliste en ce qui concerne votre écoute

    Pratiquez l’écoute de la musique dans le cadre de sessions courtes mais fréquentes. Les résultats seront meilleurs que si vous pratiquez plus longtemps et moins souvent. Ne vous attendez pas à un son parfait dès le début. L’expérience montre qu’avec du temps et de la pratique, la musique sonne de mieux en mieux.

    • Recherchez une bonne qualité sonore

    Réglez le volume sur un niveau moyen. Certains porteurs trouvent que les formats numériques permettent de mieux appréhender la musique (CD, MP3, lecteurs numériques).

    • Utilisez une stimulation visuelle pour soutenir les efforts faits par les oreilles et le cerveau

    L’utilisation de repères visuels permet de retrouver la compréhension musicale, par exemple lorsque vous regardez bouger les lèvres du chanteur ou que vous observez les mouvements rythmiques des mains du pianiste. Lisez les textes des chansons pendant l’écoute musicale. Si elles ne sont pas à votre disposition, vous les trouverez sur internet dans la plupart des cas.

    •  Élargissez les objectifs que vous liez à l’écoute de la musique

    La musique représente bien plus que les notes qui la composent : c’est également une activité sociale, une occasion de se rassembler. Pourquoi ne pas vous préparer à participer à un événement musical en groupe ? Si vous participer à un événement musical et que vous vous sentez un peu submergé, pensez à faire une petite pause silencieuse. Arrêtez votre processeur ou changez d’activité jusqu’à ce que vous vous sentiez de nouveau prêt à écouter le programme. Ayez une approche active de votre environnement sonore. Par exemple, lorsque vous réservez une table au restaurant, pensez à demander à être assis le plus loin possible des haut-parleurs de manière à ce que vos conversations ne soient pas gênées par la musique de fond. Pour de plus amples informations au sujet de l’écoute musicale, veuillez prendre contact avec votre régleur.

  • Que dois-je prévoir en voyage avec mon dispositif Cochlear ?

    • Que dois-je emporter ?

    Lorsque vous partez en voyage, procédez à tous les préparatifs nécessaires pour le cas où vous auriez besoin d’assistance pour votre processeur ou pour votre MAP. Si vous disposez d’un processeur de rechange, veillez à le faire programmer avec votre dernier MAP et à l’emporter avec vous. Pensez également à emporter un adaptateur secteur approprié pour le chargeur de votre batterie ou de votre assistant sans fil ainsi que les pièces de rechange courantes. Emportez une copie de votre dernière MAP (une impression papier remise par votre régleur est suffisante). Avant de partir, repérez sur internet les centres de réglage qui se trouvent sur votre itinéraire au cas où vous auriez besoin d’assistance en cours de route. Des options d’assurances ou de contrats de services sont disponibles pour certains pays et peuvent vous offrir une couverture utile en cas de perte ou d’endommagement accidentel de votre processeur. Pour toute information complémentaire, veuillez contacter le bureau ou distributeur Cochlear le plus proche de chez vous. Enfin, n’oubliez pas d’emporter votre carte de porteur d’implants. Vous la trouverez dans la documentation de votre produit. Cette carte est disponible en plusieurs langues.

    • Que va-t-il arriver à mon processeur lorsque je vais passer les contrôles de sécurité à l’aéroport ?

    Rien en règle générale. Il est conseillé de laisser le processeur activé au cas où le personnel de sécurité souhaite s’entretenir avec vous. Si votre processeur est réglé sur le mode « T », boucle à induction, vous percevrez éventuellement des bourdonnements. Il s’agit d’un phénomène d’interférence électromagnétique sans danger. Vous pouvez désactiver le processeur de votre enfant avant qu’il ne passe les contrôles de sécurité afin qu’il ne soit pas inquiété par d’éventuels bourdonnements.

    • Où dois-je ranger mon processeur de rechange pendant le vol ?

    Désactivez votre processeur de rechange et rangez-le dans un bagage à main avant de le placer sur le tapis roulant des contrôles de sécurité de l’aéroport. Ne posez jamais votre processeur directement sur le tapis roulant. De l’électricité statique pourrait s’accumuler à la surface de l’appareil et compromettre les réglages. Les systèmes de rayons x ne compromettront pas vos réglages si le processeur est désactivé.

    Remarque : le niveau de radiation utilisé lors de l’inspection des bagages à main est très faible. Les rayons X n’endommageront pas votre processeur ni votre MAP. Ne rangez jamais votre processeur dans un bagage de soute, car il serait exposé à des niveaux dangereux de radiation x.

    • Que dois-je faire si l’alarme du détecteur de métaux se déclenche ?

    Si l’alarme se déclenche sans autre raison évidente, ne vous inquiétez pas lorsque le personnel de sécurité utilise un détecteur portatif pour vous contrôler. Le détecteur n’endommagera pas votre implant cochléaire. Il produira seulement un bip en passant au-dessus de votre processeur. Montrez votre carte de porteur d’implants au personnel de sécurité et précisez que vous portez un implant auditif. Expliquez que le processeur est un appareil auditif que vous devez porter à proximité de votre implant.

    • Dois-je prévenir le personnel de bord que je suis porteur d’implant ou atteint d’une perte auditive ?

    Votre processeur est considéré comme un appareil électronique portable médical. Vous devez informer le personnel navigant que vous utilisez un système d’implant cochléaire. Le personnel pourra ainsi vous communiquer les mesures de sécurité, notamment la nécessité éventuelle de désactiver votre processeur.

    • Mon implant est-il susceptible d’émettre des signaux qui risquent d’interférer avec les instruments de navigation de l’avion ?

    Votre implant ne peut pas créer d’interférence avec les systèmes de navigation ou de communication de l’avion. Les signaux radio fréquence (RF) émis par votre implant sont de très courte portée et ne dépassent pas une distance d’environ 1,5 mètres maximum à partir de l’antenne externe.

    • Dois-je désactiver mon processeur au décollage et à l’atterrissage, comme tout autre appareil électronique ?

    Renseignez-vous auprès du personnel navigant pour savoir si vous devez désactiver votre processeur. Si vous utiliser une télécommande avec votre processeur, il convient de l’éteindre.

    • Comment puis-je écouter de la musique ou un film proposés pendant le vol ?

    Vous pouvez accéder au système audio de l’avion de différentes manières. Vous pouvez par exemple utiliser le câble TV HiFi. Il se connecte directement à votre processeur et est équipé d’une protection contre la surtension. (Veuillez consulter le manuel d’utilisation de votre processeur pour plus d’informations sur la manière de connecter le câble TV/HiFi.)

    Veuillez vous informer auprès de votre compagnie aérienne au sujet du système audio-vidéo utilisé. S’il est équipé de prises à deux ou trois broches, vous devrez éventuellement vous procurer un adaptateur auprès d’un revendeur de fournitures électroniques. Avant de partir, demandez à votre régleur de vous indiquer les diverses possibilités de réglage des microphones qui vous garantiront la meilleure qualité de son possible pour vos besoins auditifs spécifiques.

    • Que faire en cas de déménagement ?

    Si vous déménagez, Cochlear doit absolument faire partie de la liste des entreprises auxquelles vous allez communiquer votre nouvelle adresse.

    Nous avons besoin de vos coordonnées actuelles au cas où nous devrions vous contacter. Il est important de procéder à votre enregistrement dans votre nouvelle localité. Vous pouvez le faire en contactant un centre d’implantation proche de chez vous, surtout si vous déménagez dans un autre pays. Nous pourrons ainsi continuer à vous procurer l’assistance dont vous avez besoin en termes de services et de réparations.

  • Quels sont les conseils utiles en ce qui concerne l’utilisation du téléphone ?

    Tout au long des premiers mois qui suivront l’activation de votre système Cochlear, vous serez très sollicité par l’écoute et l’interprétation du nouveau monde sonore qui s’ouvre à vous. Dès que vous vous sentirez prêts à faire le pas, vous pourrez suivre certaines étapes qui vous aideront à améliorer votre capacité à utiliser le téléphone.

    Pour obtenir des conseils supplémentaires en matière d’utilisation satisfaisante du téléphone, veuillez contacter votre régleur.

    • Serai-je capable d’utiliser le téléphone ?

    Si certains porteurs prennent rapidement plaisir à téléphoner, d’autres ont besoin d’un peu plus de temps et de pratique.

    • Comment obtenir les meilleurs résultats possibles lorsque j’utilise le téléphone ?

    Vous pouvez utiliser votre processeur de différentes manières afin de mieux communiquer au téléphone :

    1. Utilisation du réglage quotidien (ou microphone).
    2. Utilisation d’un adaptateur pour téléphone.
    3. Utilisation de la boucle à induction (programme spécialement conçu pour une utilisation avec le téléphone ou dans des environnements équipés de boucles magnétiques).
    4. Utilisation d'un téléphone portable et des accessoires audio.
    5. Utilisation du téléphone avec le réglage quotidien

    Cette méthode fonctionne avec tous les processeurs en contour d’oreille et en boîtier. Le réglage quotidien (microphone) s’utilise comme suit :

    1. Le microphone est situé en haut de votre oreille à proximité du coude et capte les sons (parole) délivrés par l’écouteur du téléphone.
    2. L’écouteur de votre téléphone doit être bien en face du microphone du processeur.
    3. Vous devrez éventuellement déplacer légèrement l’écouteur afin de trouver la position qui procure le signal le plus fort.
    4. Utilisation du téléphone avec un adaptateur pour téléphone
    5. Les adaptateurs pour téléphone permettent de connecter les processeurs ESPrit™ 3G et SPrint™ directement au téléphone. Ils fonctionnent sur les téléphones avec fil dont la base est équipée d’un clavier.

     

    • Utilisation du téléphone avec le réglage boucle à induction

    Les boucles à induction envoient un signal directement au processeur, sans interférence de bruits de fond. Pour utiliser ce réglage, la fonction boucle à induction doit avoir été activée sur votre processeur. Ce réglage ne peut être utilisé qu’avec des téléphones compatibles équipés d’une boucle magnétique.

    La fonction boucle à induction s’utilise comme suit :

    1. Placez le combiné légèrement plus bas sur l’oreille et en arrière par rapport à la position recommandée pour le réglage quotidien. Cette position est également adaptée si vous utilisez un réglage qui allie la boucle à induction et le microphone.
    2. Pour une réception optimale du signal, veillez à ne pas tenir le combiné trop haut ni trop en arrière de votre oreille, ni trop près de l’oreille.

    Les processeurs Cochlear suivants permettent d’utiliser la fonction de boucle à induction :

    • Processeur Nucleus 5 : équipé d’un système breveté de détection automatique de boucle à induction (qui peut être activé par votre régleur), le processeur détecte automatiquement la présence d’un signal et active la boucle à induction.
    • Processeurs Freedom et ESPrit 3G : accès à la boucle à induction par le biais de la commande du processeur ou par un programme paramétré par votre régleur.
    • SPrint : un adaptateur de boucle à induction peut être commandé auprès de Cochlear pour activer les fonctions de boucle à induction de ces appareils.
      Les processeurs Nucleus 5, Freedom™ et ESPrit™ 3G sont capables de mixer les entrées boucle à induction et microphone qui peuvent ainsi être entendues simultanément. N’hésitez pas à interroger votre régleur en ce qui concerne la fonction boucle à induction.

     

    • Utilisation du téléphone portable et des accessoires audio

    Toute une gamme d’accessoires est à votre disposition pour l’utilisation du téléphone. Les produits suivants sont disponibles auprès de Cochlear et sont très appréciés par de nombreux porteurs. Nous vous conseillons de les tester par vous-même, dans la mesure où chacun expérimente le son à sa façon :

    • NoiZfree® Music & Mobile est un accessoire mains libres qui se connecte à votre téléphone portable. Il vous permet d’avoir les mains libres lors de vos communications téléphoniques, vous offre une plus grande clarté vocale ainsi qu’une réduction des bruits de fond et des distorsions. Il peut également être connecté aux lecteurs MP3 et aux baladeurs. Il s’agit d’un coude simple non compatible avec les téléphones portables Nokia. Numéro de référence Z61135. 
    • NoiZfree® Beetle est une interface avec micro-émetteur Bluetooth. Elle communique avec votre téléphone portable pour transmettre les paroles directement à votre processeur. Elle permet d’éliminer presque entièrement les interférences très courantes lors de l’utilisation d’un processeur avec un téléphone portable. Numéro de référence Z61261.
    • Coude avec boucle à induction monaurale NoiZfree® Nokia – un coude avec induction mobile utilisé exclusivement avec les téléphones portables Nokia. Numéro de référence Z61136.
      Pour toute information complémentaire, veuillez contacter votre bureau ou distributeur local Cochlear.

     

    • Quels sont les critères à prendre en considération au moment de choisir un téléphone ?

    Chaque porteur a ses préférences, et ce qui fonctionne parfaitement pour l’un ne convient pas nécessairement à l’autre. Dans la mesure du possible, essayez plusieurs modèles avant de prendre une décision.

    Les fonctions qui guideront votre choix lors de l’achat d’un nouveau téléphone peuvent comprendre :

    • le réglage du volume ;
    • l’identification de l’appelant ;
    • un répondeur intégré ;
    • la qualité du haut-parleur.

    Lors de l’achat d’un téléphone sans fil :

    • Cherchez un téléphone sans fil analogique, car ils produisent généralement un son de meilleure qualité et sont compatibles avec la boucle à induction.
    • Optez pour un téléphone sans fil analogique à portée élargie, comme les téléphones 2,4 GHz qui offrent généralement un signal plus clair que les téléphones utilisant la bande 900 MHz.
    • Évitez d’acheter un téléphone sans fil qui porte la mention « numérique » ou « étalement numérique du spectre », surtout si vous souhaitez utiliser la boucle à induction avec le téléphone.
    • Lors de l’achat d’un téléphone avec fil :

    Favorisez les mêmes fonctions que celles indiquées pour les téléphones sans fil. Si vous utilisez un adaptateur pour téléphone, veillez à sélectionner un téléphone avec fil dont le clavier se trouve sur la base du téléphone et non sur le combiné. Si les téléphones des marques habituellement disponibles dans le commerce ne répondent pas à vos besoins, vous pouvez trouver également des téléphones spéciaux qui seront éventuellement plus adaptés.

    Lorsque vous achetez un téléphone portable, nous vous recommandons de vous rendre dans un magasin de détail et d’essayer plusieurs téléphones. Si vous souhaitez utiliser la boucle à induction avec votre téléphone portable, pensez à en tester la compatibilité.
     

    • Comment améliorer ma pratique de la conversation téléphonique ?

    L’entrainement aux techniques auditives semble aider un grand nombre de porteurs. Votre régleur peut vous indiquer les techniques les plus adaptées à votre situation. Il vous conseillera par exemple les exercices suivants :

    • Répétez des listes de phrases et de mots en famille ou entre amis :
    • Demandez à quelqu’un de vous lire une phrase ou un mot, puis répétez.
    • Exercez-vous à prendre des messages pour vos proches.
    • Commencez par des noms, numéros de téléphone et adresses qui vous sont familiers, ou encore des recettes de cuisine, couleurs ou activités.
    • Transmettez des messages plus détaillés dès que vous aurez pris confiance en vous.
    • Lisez à voix haute en écoutant simultanément des textes enregistrés ou des livres audio. Vous avez ainsi l’opportunité d’écouter plusieurs fois la même chose tout en vous entraînant à lire à voix haute. Vous trouverez facilement des livres audio dans les bibliothèques.
    • Écoutez les messages des services téléphoniques. Essayez de comprendre les messages téléphoniques pré-enregistrés tels que les services de météorologie ou d’horloge parlante. Ces services sont souvent gratuits.
    • Inscrivez-vous à des programmes spécialisés de réhabilitation : Les programmes d’acquisition de compétences tels que Sound and Way Beyond™ peuvent vous aider à pratiquer et à développer votre capacité à utiliser le téléphone.