Le témoignage de Bob

Bob affirme que son implant cochléaire lui a permis de retrouver non seulement son audition, mais également sa vie.

Recipient Bob miller

Bob reconnaît qu’il ne s’attendait pas à ce que ses performances auditives s‘améliorent à ce point avec un implant cochléaire. Dans son témoignage, il raconte que les voix de ses proches sonnent à nouveau comme avant, qu’il peut enfin converser au téléphone avec ses petits-enfants et qu’il entend des sons qu’il n’avait jamais entendus auparavant. Pour Bob, cette transformation est « incroyable ». Il estime qu’il n’avait pas pu communiquer de la sorte depuis 20 ans. « Mon implant cochléaire m’a permis de revivre comme avant. Il a également changé la vie de ma femme, qui devait toujours faire tout un tas de choses à ma place » raconte-t-il.  


Si vous envisagez une implantation cochléaire, prenez le temps de lire et de vous laissez inspirer par les histoires de Bob et d’autres porteurs d’implant. Nous pouvons également vous aider à entrer en contact avec des familles qui ont été dans votre situation et qui pourront répondre à vos questions et vous donner des conseils basés sur leur expérience. Comme Bob, ils pourront vous confirmer qu’un traitement est susceptible d’améliorer votre qualité de vie de manière tout à fait extraordinaire.


 

Histoire de Bob
Au moment de mon implantation, j’étais prêt à accepter tous les traitements susceptibles de me permettre d’entendre quelque chose, mais je n’aurais jamais pensé que le résultat pourrait être aussi surprenant. J’ai retrouvé la personne que j’étais auparavant.

Mon implant Cochlear™ m’a permis de revivre comme avant. Il a également changé la vie de ma femme, qui devait toujours faire tout un tas de choses à ma place. Cependant absolument rien de ce que j’ai pu lire sur internet ou entendre à ce sujet après avoir appris que j’étais un candidat potentiel pour un implant cochléaire ne pouvait me permettre d’imaginer les bénéfices qu’il m’a finalement apportés.


Toutes les voix sonnaient comme avant, comme elles sonnent vraiment, et ce dès le premier jour. Le régleur m’avait prévenu que téléphoner serait la chose la plus difficile et que c’était très mécanique, mais au bout de quelques semaines seulement, je pouvais converser au téléphone avec mes petits-enfants.  C’était tout simplement incroyable !  Je n’écoute aucun son avec autant de plaisir que les voix de mes petits-enfants.


Les études sont là pour prouver les résultats et j’espère que les personnes concernées les regardent de près. J’étais déjà ravi d’entendre aussi bien et je n’espérais pas vraiment mieux. Mais ça vaut toujours la peine de tenter sa chance et de voir si ça fonctionne et puis de se faire implanter un second implant.


J’avais envie d’entendre mieux dans les situations bruyantes. Maintenant je n’ai plus besoin de me demander de quel côté de la table je dois m’asseoir, de quel côté je dois marcher quand je me promène avec ma femme, etc. La vie se vit en stéréo, et ce n’est pas un hasard si nous avons deux oreilles.

Je vous assure, le son... le son, c’est tellement extraordinaire. L’essentiel, c’est de pouvoir communiquer avec les gens.

 

Le premier soir après l’implantation, je suis rentré à la maison et je suis allé sur la véranda. J’ai entendu un son et j’ai demandé à ma femme : « Qu’est-ce que c’est ? »  Elle m’a répondu : « Des chauves-souris qui volent autour de la maison. »
Je n’avais jamais entendu ce son auparavant, jamais ! Après 20 ans de perte auditive, je peux maintenant entrer quelque part et parler aux personnes qui sont là, les comprendre.

Pour moi, c’est un cadeau extraordinaire. Lorsque j’active mon dispositif, c’est comme de porter une paire de lunettes. Je l’installe et puis j’oublie.

Je n’en prends conscience que lorsque je commence à y penser, mais en général j’oublie complètement qu’il est là. L’implantation cochléaire fait partie des choses dont on se dit qu’on aurait dû le faire avant.

J’essaie encore de réaliser ce qui m’est arrivé et je demande régulièrement à mon régleur : « Est-ce que j’ai vraiment beaucoup, beaucoup de chance, ou est-ce que ces appareils sont tout simplement très, très forts ? »