Indications

Informations concernant les indications et la pertinence des implants cochléaires chez les adultes et chez les enfants.

Friends in the kitchen

 

Les critères de pertinence concernant les implants cochléaires dépendent du pays et des autorités compétentes chargées de la surveillance des dispositifs médicaux (ex. : TÜV dans l’UE, FDA aux États-Unis, TGA en Australie). Consultez toujours les autorités compétentes pour obtenir des informations concernant les critères de pertinence applicables dans votre pays en matière d’implantation cochléaire.

Vous trouverez ci-après les indications et contre-indications contenues dans la Notice à l’attention des médecins pour l’implant cochléaire Nucleus® 5. L’implant cochléaire est conçu pour restaurer un certain niveau de sensation auditive par stimulation électrique du nerf auditif.

 

 

Nucleus cochlear implant diagram

Adultes

L’implant cochléaire Cochlear™ Nucleus® CI422 avec électrode droite est destiné aux personnes de 18 ans et plus, atteintes d’une perte auditive de perception bilatérale pré- ou post-linguale, et qui n’obtiennent que des résultats limités avec des prothèses auditives bilatérales bien adaptées. Ces personnes souffrent en général d’une perte auditive sévère à profonde sur les basses fréquences et d’une perte auditive profonde (≥ 90 dB HL) sur les moyennes et hautes fréquences de la parole. Les résultats limités de l’amplification correspondent à des taux de réussite de 50 % ou moins dans l’oreille prévue pour l’implantation (60 % ou moins avec les meilleures aides possibles) aux tests portants sur des phrases pré-enregistrées.

Enfants

Le système d’implant cochléaire est destiné aux enfants de 12 à 24 mois atteints d’une perte auditive de perception bilatérale profonde qui n’obtiennent que des résultats limités avec des prothèses auditives bilatérales bien adaptées. Les enfants de 2 ans et plus peuvent être atteints d’une perte auditive bilatérale sévère à profonde. Chez les jeunes enfants, des résultats sont considérés comme limités en cas d’absence de progrès suffisants dans le développement des aptitudes auditives de base, malgré une amplification bien adaptée et la participation à des séances d’habilitation auditive intensive pendant une période de trois à six mois. Il est recommandé de quantifier les résultats limités à l’aide d’un système de mesure comme l’échelle MAIS (Meaningful Auditory Integration Scale) ou le test de perception précoce de la parole (Early Speech Perception test). Chez les enfants plus âgés, les résultats limités correspondent à un taux de réponses correctes inférieur à 30 % au test MLNT (Multisyllabic Lexical Neighbourhood Test ) ou au test LNT(Lexical Neighbourhood Test) en fonction des aptitudes cognitives et linguistiques de l’enfant. Il est conseillé de tester les prothèses auditives pendant une période de trois à six mois chez les enfants qui n’ont utilisé aucune aide auditive auparavant.

Contre-indications

L’implant cochléaire est contre-indiqué pour les personnes qui présentent les conditions médicales suivantes :

  1. surdité due à des lésions du nerf auditif ou de la voie auditive centrale ;
  2. infections aiguës de l’oreille moyenne ;
  3. absence de développement cochléaire ;
  4. perforation de la membrane tympanique en présence d’une infection aiguë de l’oreille moyenne.